Bretagne nous te fuirons !

Les gens ont commencé à se poser des questions le jour où la tour a atteint 500 mètres de haut. Un vieux Carhaisien s’est souvenu qu’au début les Chinois prévoyaient d’en faire une usine pour produire de la poudre de lait infantile. Mais beaucoup de sang a coulé sous les ponts de Bagdad depuis le début des travaux. Et le président Troadec n’a-t-il pas été élu pour la deuxième fois en battant Marion Le Pen avec 92 % des suffrages exprimés… Il fait ce qu’il veut ! Il a bien fait construire un métro pour rejoindre son palais d’été de l’Ile Longue où l’attend tous les soirs son grand vizir, langoureusement allongé prés d’une auge en granit qu’on remplit en permanence de Coreff fraîche « Sacré Grall ».

L’autre jour « Sacré Grall » a eu des visions et a commencé à délirer. Dans ce cas on fait vite venir en métro un vieux scribe de « l’office de la langue bretonne » car lui seul peut traduire le sabir surunifié du vizir.

« Les Bretons ne sont pas venus de Cornouailles ni du Pays de Galles, ils viennent de Véga. »

Encore plus fort qu’Henri Guaino et l’homme africain pas assez rentré dans l’histoire.

Le président Troadec a aussitôt donné ses ordres en pointant son doigt sur un point brillant dans le ciel.

« Qu’on fasse hausser la tour de cinquante étages ! »

Et les ouvriers ont intérêt à s’exécuter fissa car les Bonnets Rouges veillent et le bagne d’Ouessant peut loger gratos les récalcitrants.

Alors n’hésitons pas et devant une réussite aussi éclatante crions tous en chœur :

« Vive le président Troadec !!! »

Captain Krampouz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

+ 60 = 63

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>